Utiliser un tensiomètre à la maison

Les problèmes d’hypertension artérielle et d’arythmie cardiaque sont très fréquents surtout auprès de la population de plus de la quarantaine. Une vérification régulière de la tension artérielle est donc un impératif pour cette catégorie de personnes. Pour éviter les va-et-vient chez un professionnel de la santé, les médecins conseillent de se procurer un tensiomètre à la maison. Cependant, le choix, l’achat comme l’utilisation de ce type d’appareil requiert une attention particulière.

Quel tensiomètre choisir ?

Pour faire simple, le tensiomètre est un instrument permettant de mesurer la pression artérielle. Elle mesure la force que le sang exerce sur la paroi des artères pendant sa circulation dans l’organisme. Le résultat obtenu est exprimé en cmHg. Une tension est dite normale si elle est inférieure à 14/9 cmHg. Cependant, sa valeur varie considérablement en fonction de l’âge du patient. En effet, au-delà de 85 ans, la tension artérielle normale peut aller jusqu’à 15/8 cmHg si avant 60 ans, elle avoisine les 13/8 cmHg.
Pour mesurer la tension artérielle, le marché propose plusieurs types de tensiomètre. Les professionnels de la santé utilisent généralement le tensiomètre manuel. Pour connaitre la tension artérielle diastolique et systolique, on doit écouter les bruits de korotkoff à l’aide d’un stéthoscope. La lecture du résultat avec ce type de tensiomètre est assez compliquée, c’est pour cela qu’il ne connait pas un réel succès auprès du grand public. Ce dernier préfère opter pour le tensiomètre électronique qui offre une lecture plus facile des résultats. Ce modèle est parfait pour les patients qui requièrent un suivi systématique de la tension artérielle. Parfaitement autonome, le tensiomètre électrique est simple à utiliser. En effet, il suffit de placer le brassard et d’appuyer sur le bouton marche. Après le gonflage du brassard, l’appareil va fournir une mesure précise de la tension artérielle. Il suffit à l’utilisateur de lire le résultat affiché sur l’écran.

Quand mesurer la tension artérielle ?

En règle générale, la tension artérielle doit être prise à intervalle régulière dans la journée. Le matin, une série de 3 mesures avant de prendre le petit déjeuner et avant la prise de médicament contre l’hypertension est fortement recommandée. Ensuite, on doit réaliser 3 mesures à quelques minutes d’intervalle le soir entre le dîner et le coucher. Ce rythme de prise de mesure doit être maintenu pendant 3 jours successifs. La prise de ces trois mesures est nécessaire, car les fluctuations de la tension artérielle sont fréquentes. D’ailleurs, plusieurs facteurs tels que le stress et les émotions peuvent contribuer à l’élévation de la tension artérielle.
Pour garantir la fiabilité des résultats obtenus, il est conseillé de ne boire ni alcool ni café avant l’utilisation du tensiomètre. On ne prend pas non plus la tension artérielle après avoir pratiqué une activité physique. En effet, cela entraîne le changement du rythme cardiaque qui va à son tour modifier le niveau de la tension artérielle.

Comment bien utiliser un tensiomètre ?

La position du brassard joue un rôle crucial dans le fonctionnement du tensiomètre. Le capteur doit être positionné sur l’artère humérale et le tube d’air doit descendre le long de la face intérieure du bras du patient. Afin d’éviter les erreurs, suivez les recommandations de ce guide des tensiomètres au poignet pour suivre sa tension artérielle. Quoi qu’il en soit, avant de prendre la tension artérielle, une bonne préparation s’impose. En effet, l’état émotionnel ainsi que l’environnement influe grandement sur la valeur prise par le tensiomètre. Ainsi, avant de prendre la tension artérielle, il est impératif de se placer dans un endroit calme. Autant que possible, il faut éviter les endroits bruyants. Le patient doit être en position assise. Lors de la prise de la tension artérielle, le patient doit être complètement détendu. Dans ce sens, il ne doit ni bouger, ni parler, ni faire de mouvements brusques. En effet, trop bouger pendant la manipulation du tensiomètre peut fausser le résultat. Avant la prise, le patient doit prendre la position adaptée à l’utilisation du tensiomètre. Enfin, pour ne pas fausser la mesure, il est recommandé de bien dégager le bras. Ainsi, le port de montre, de bracelet ou d’un haut serré est à proscrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *