L’impuissance : comment la traiter ?

L’impuissance, ou le dysfonctionnement érectile est un réel problème chez un homme, car elle peut détruire sa vie de couple. Les causes de ce type de trouble sont nombreuses, certaines sont biologiques, d’autres sont physiologiques ou psychiques. Toutefois, depuis une dizaine d’années, de nouvelles solutions, ayant ont pour objectif de traiter efficacement l’impuissance, ont vu le jour. Rassurez-vous donc et lisez ces quelques lignes.

Dysfonctionnement érectile, un problème tabou

L’un des principaux problèmes de l’impuissance et du dysfonctionnement érectile chez un homme est le manque d’informations sur le sujet. Ce type de trouble reste, pour certains, un sujet tabou qui ne doit pas s’ébruiter et qui ne nécessite pas le passage chez un médecin. Cependant, de nombreuses solutions qui permettent de résoudre ce souci peuvent être proposées. Mais, comme les causes de l’impuissance peuvent être variées et propres à chaque individu, le diagnostic du problème avant la prise en charge par un traitement adéquat est essentiel.

Il faut savoir que des campagnes sont menées sur le sujet pour inviter les hommes victimes d’impuissance à s’approcher d’un médecin. Les raisons de ce problème peuvent être plus graves. L’impuissance peut être la conséquence d’un problème psychologique, comme le stress permanent, l’anxiété ou la dépression. Elle peut également être liée à l’âge de l’individu ou provenir d’un effet secondaire d’un médicament.

Il est également possible que l’impuissance soit due au comportement alimentaire de la personne, à l’ingestion excessive de certains produits comme l’alcool ou le tabac, ou à des soucis de rapport de couple. Si l’individu ne connait pas réellement ce qui cause le dysfonctionnement érectile, il lui sera difficile de traiter le problème efficacement.

Les formes actuelles des traitements contre l’impuissance

Parmi les solutions proposées pour traiter l’impuissance chez un homme, il y a les produits médicamenteux qu’on peut prendre par voie orale. Parmi eux, vous avez les comprimés à base de citrate de sildénafil comme le Viagra. Dans la même catégorie, vous avez aussi le Vardenafil et le Tadalafil. Ces médicaments vont cibler les muscles lisses au niveau du pénis, et principalement ceux qui composent les corps caverneux. En cas d’impuissance, ces muscles lisses ont tendance à se relâcher. Ces médicaments vont également favoriser le flux sanguin au niveau du pénis. Ce qui va permettre d’avoir une érection normale. Toutefois, pour que ces molécules soient vraiment efficaces, il est nécessaire d’accompagner leur ingestion par des actions de stimuli sexuels. Il faut aussi éviter l’automédication. Ce sont des médicaments sujets à de nombreuses contre-indications. Seul votre médecin traitant pourra vous prescrire la dose appropriée et la durée du traitement idéale.

Il est aussi possible de soigner l’impuissance à travers un traitement hormonal. Ce type de traitement doit être précédé d’un bilan hormonal. Si on constate que le niveau de testostérone chez l’individu est faible, le médecin peut préconiser le traitement. Ce type de traitement va favoriser le développement musculaire et augmenter le désir sexuel chez le patient. Cependant, il ne peut être pris que sur une durée déterminée et dont le traitement doit être contrôlé par une analyse régulière du taux de testostérone dans le sang.

Le troisième type de traitement de l’impuissance est le soin local. Il s’agit d’injecter un médicament au niveau des corps caverneux. C’est un traitement rapide et très efficace qui permet d’avoir une excellente érection, même sans stimuli sexuels. Toutefois, il n’est recommandé ni aux les personnes sujettes à des soucis de prostate, ni aux tétraplégiques, ni aux paraplégiques.

D’autres solutions sont proposées ici, comme la musculation des abdos et la pratique du sport. La transmutation sexuelle, la méditation, le yoga, le changement d’alimentation, entre autres, aident aussi à traiter l’impuissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *